AccueilCommuniqués ❯ Un an après la sortie des Fossoyeurs, toujours pas de concret pour les personnes âgées et les professionnels

Communiqué du 25/01/2023
Un an après la sortie des Fossoyeurs, toujours pas de concret pour les personnes âgées et les professionnels

La publication du livre « Les Fossoyeurs » de Victor Castanet en janvier 2022 a suscité l’émoi et permis de faire prendre conscience au grand public de graves dysfonctionnements.

Personnes âgées, familles et professionnels étaient alors légitimement en droit d’attendre des changements au sein du groupe visé par l’enquête et des réformes de fond pour l’ensemble du secteur de l’autonomie.

Au-delà des cas de maltraitance et de malversation financière dénoncés dans l’ouvrage, Victor Castanet pointait du doigt tous les dysfonctionnements dans l’ensemble des établissements et services faute de financement.

L’Etat et la justice se sont alors saisis du cas Orpéa dont les moyens faramineux donnent le vertige dans un secteur où 80 % des structures sont publiques ou associatives.

Les pouvoirs publics, qui contrôlent entièrement ces établissements, sont coupables des problèmes systémiques qui perdurent dans la plupart des établissements et services faute de moyens suffisants.

Les contrôles d'un système qui dysfonctionne ne résolvent rien mais augmentent la charge bureaucratique (80 % des contrôles sont réalisés par envois de pièces administratives).

A ce stade, aucune solution n’est proposée par l’Etat pour accroitre le nombre de professionnels et délivrer enfin des services à la hauteur des attentes.

Pourtant, il existe des solutions pour changer de cap.

L’AD-PA propose notamment de graver dans le marbre les droits fondamentaux à respecter à tout âge dans le cadre de la proposition de loi portée par des députés de la majorité, et financer des ratios minimums à 8 pour 10 en établissement et 30 €/heure à domicile.


logo-footer
Association des
Directeurs
au service des
Personnes Agées


3 impasse de l'Abbaye
94106 SAINT-MAUR
DES-FOSSES Cedex

© AD-PA 2023