AccueilCommuniqués ❯ Le Président du Conseil scientifique donne raison à l'AD-PA

Communiqué du 15/09/2020
Le Président du Conseil scientifique donne raison à l'AD‑PA

Devant la commission d'enquête du Sénat, le Professeur Jean-François Delfraissy, Président du Conseil scientifique a fort honnêtement reconnu qu'il regrettait la gestion de la crise Covid au printemps dans les établissements pour personnes âgées.

Il a ainsi indiqué que la priorité donnée à la lutte contre la Covid avait laissé de côté d'autres éléments très importants.

L’AD-PA rend hommage à Jean-François Delfraissy de cette analyse qui rejoint ce que l'association avait demandé dès le début de la crise en parlant d'équilibre nécessaire entre sécurité et liberté d'une part, entre sécurité physique et sécurité psychique d'autre part.

Se sentant un peu seule sur ce sujet à l'époque, l'association avait demandé à l'état de saisir le Comité Consultatif National d'Éthique ce qu'il avait fait ; le comité d'éthique avait rendu un avis soulignant la nécessité de ces équilibres.

À la suite de cet avis, le Ministère de la Santé a fait paraître au mois d'août des recommandations insistant sur la nécessité d'utiliser le confinement de façon très circonscrite, individualisée, proportionnée et temporalisée.

Enfin Jean-François Delfraissy a aussi reconnu que le conseil scientifique avait sous-estimé le manque de professionnels dans les établissements pour personnes âgées

C'est pourquoi l’AD-PA demande à l'État de réagir très fortement en augmentant le nombre de professionnels dans cette période de regain d'activité du virus dans les établissements mais aussi à domicile.


logo-footer
Association des
Directeurs
au service des
Personnes Agées


3 impasse de l'Abbaye
94106 SAINT-MAUR
DES-FOSSES Cedex

© AD-PA 2020